News

Madame la Présidente

Medidranse SA représente la société des médecins de la Maison de la Santé du Grand Entremont. C'est elle qui gère le fonctionnement administratif et économique du centre médical. Elle est composée uni...

Arrivée du Dr Frédéric Bruchez

Promesses, promesses... Nous avions dit que le but N° 1 de la création de la Maison de la Santé du Grand Entremont (MSGE) était de faire venir dans notre district des jeunes médecins pour assurer le ...

Halte aux rumeurs

« On » m’a dit que les médecins de la Maison de la santé ne répondaient pas au téléphone la nuit. « On » pense qu’ils ont la vie facile depuis leur déménagement à Sembrancher. « On » sait qu’on leur...

1er anniversaire de la MSGE

Il y a 1 an (le 1er juin 2016) les consultations débutaient à la Maison de la Santé du Grand Entremont. Une petite révolution pour nos patients habitués à se rendre dans nos cabinets de village, avec ...

Info mars 2017

L'épidémie de grippe s'en est allée (ouf!), la saison de ski (et ses inévitables accidents) arrive doucement à son terme. Depuis début décembre à ce jour, l'activité à la MSGE a été dense et les consu...

Voeux 2017

A tous nos patients, à leurs familles,  nous souhaitons une heureuse année 2017 et une bonne santé. Nous vous remercions pour votre confiance durant cette phase de transition qui nous a vu quitter no...

More From: Actualité Uncategorised

Medidranse SA représente la société des médecins de la Maison de la Santé du Grand Entremont. C'est elle qui gère le fonctionnement administratif et économique du centre médical. Elle est composée uniquement de médecins travaillant actuellement ou dans le futur à la MSGE.

Son conseil d'administration est composé de 5 médecins dont l'un préside ce CA. Il s'appuie sur l'aide d'une fiduciaire et de l'assistante coordinatrice, Isabelle Tornay. Voilà pour l'explication technique...

Ce CA est composé de 2 dames et 3 hommes. L'un d'eux, le Dr Denis Chevalley fut président de la constitution de la SA, pour l'inauguration, jusqu'à décembre 2017, mais il a souhaité se retirer. Ainsi c'est la Doctoresse Paula Felix qui lui succède depuis la dernière assemblée générale de décembre 2017. Une femme présidente d'un CA en Valais et de plus en Entremont! Voilà qui méritait tout de même un coup de chapeau, Mme la Présidente.

Plein succès à la Dresse Paula Felix pour sa présidence!

Promesses, promesses...

Nous avions dit que le but N° 1 de la création de la Maison de la Santé du Grand Entremont (MSGE) était de faire venir dans notre district des jeunes médecins pour assurer le prise en charge médicale dans le futur. Et bien en voici une première concrétisation depuis l'ouverture de la MSGE. Une démonstration avait déjà été réalisée  avec l'installation des Dresses Lucile Bois-Farinaud et Paula Félix le 1er juin 2016.

Le 1er novembre 2017 le Dr Frédéric Bruchez débutera ses consultations.

Il s'est déjà présenté sur notre site (cf l'équipe). Marié (merci à son épouse d'accepter de venir s'installer en Entremont), père de 3 enfants, c'est un bagnard bon teint, fils de M. Laurent Bruchez-physiothérapeute bien connu. Voilà enfin un médecin qui a passé son enfance en Entremont, les derniers étant ceux de la génération Gilbert Bruchez, Jean-Pierre Deslarzes et Bernard Darbellay... Tous les autres sont des pièces rapportées... Mais sûr que son sang bagnard n'est pas sa seule qualité! Outre une parfaite connaissance de la région et des gens, il a toujours manifesté un intérêt pour la médecine de premier recours et a suivi une formation post-graduée en fonction.

Nous nous réjouissons de collaborer avec le Dr Frédéric Bruchez que nous connaissons déjà depuis quelques années, car il a été impliqué dès le début dans la création de la MSGE. De ce fait nous le recommandons vivement, notamment aux patients encore orphelins du Dr Gilbert Bruchez.

Pour en apprendre plus sur lui : Présentation 

 

 

 

L'épidémie de grippe s'en est allée (ouf!), la saison de ski (et ses inévitables accidents) arrive doucement à son terme. Depuis début décembre à ce jour, l'activité à la MSGE a été dense et les consultations se sont enchaînées à un train d'enfer.. Le fait d'assurer une "permanence" nous amène une surcharge de travail. Dans l'attente de forces vives (arrivée cet automne du Dr Frédéric Bruchez, puis au printemps 2018 du Dr Vincent Luisier qui devrait être accompagné du dr Philippe Zufferey), nous avons pu compter sur la très précieuse aide de la Dresse Barbara Weith, qui a une excellente formation en médecine d'urgence; elle a notamment travaillé à l'hôpital de Sion et un léger accent allemand rappelle ses origines. Elle assume avec compétence de nombreuses gardes de weekend. Dans cette situation d'urgence, le Dr Yves Dugerdil résidant du Val de Bagnes depuis de nombreuses années est également venu à notre rescousse. Il est connu dans la région, puisqu'il a exercé la médecine à Verbier au cabinet des Arcades.

Le départ du Dr Gilbert Bruchez a laissé de nombreux patients "orphelins". Les Dresses Lucile Bois-Farinaud et Paula Felix reprennent la majorité de ces patients, mais c'est une lourde tâche de découvrir des personnes avec parfois de multiples problèmes et un long passé médical.

Les anciens travaillent également à plein régime, même si certains commencent à songer à une retraite au combien méritée!

Nous vous remercions pour votre confiance et votre indulgence pour certaines attentes.

 

Dr Gilbert Darbellay

« On » m’a dit que les médecins de la Maison de la santé ne répondaient pas au téléphone la nuit.

« On » pense qu’ils ont la vie facile depuis leur déménagement à Sembrancher.

« On » sait qu’on leur a payé le bâtiment de la Maison de la Santé, alors ils ont qu’à nous servir.

STOP !

Arrêtons ces fausses informations ! Trop c’est trop. Quand j’entends ces rumeurs, j’ai par moment l’envie de tout envoyer promener. En effet les efforts que nous avons consentis pour cette Maison de la Santé, tant sur le plan de l’énergie dépensée, du temps consacré et également financièrement, ont été immenses.

Pour l’aboutissement du projet, les heures de réunion, les visites d’autres centres médicaux (jusqu’à Genève), les relations avec les politiques (parfois conflictuelles), tout cela en poursuivant notre travail habituel. Et en surplus durant quasi 2 ans, nous avons procédé à l’informatisation de nos dossiers médicaux, soit des centaines d’heures supplémentaires (non rétribuées pour rassurer les assureurs).

Puis il y a eu le déménagement à Sembrancher. Pour ceux qui savent ce que c’est de déménager, la charge que cela représente de tâches ingrates est importante pour un cabinet médical qui fonctionnait depuis 50 ans… A 56 ans, soit mon âge au moment du déménagement, se relancer dans une structure totalement différente est un lourd challenge. Nos collègues aînés sont d’autant plus louables (je pense en particulier à Bernard Darbellay, Gilbert Bruchez -peu de temps- et François Barmettler). L’un des grands changements est la réintroduction des gardes médicales en Entremont. La semaine, le médecin de garde est présent de 7h30 à 19 heures en continu à la MSGE la semaine et de 10 heures à 18 h le samedi et le dimanche. Le reste du temps, il est atteignable pour les URGENCES via la centrale 144. Alors bien sûr que vous n’aurez pas directement le médecin au téléphone, que vous devrez d’abord appeler soit le 0900 144 033 ou le 144 pour les urgences vitales. C’est vrai aussi que vous ne pouvez pas choisir votre médecin pour les urgences, et que c’est aimable de votre part de ne pas l’appeler sur son numéro privé…

Mais essayez de vous représenter ce que ce système signifie pour vos médecins. Nous assumons nous même la « permanence » avec l’aide de 2 collègues (la Dresse Weith et le Dr Dugerdil). Ce qui veut dire qu’environ 1 fois par semaine, nous gardons la journée avec un minimum de rendez-vous pour pouvoir assumer les urgences du jour. Les rendez-vous qui n’ont pu être donnés ce jour seront reportés sur les jours suivants, ce qui surcharge nos consultations et il sera parfois plus difficile de vous recevoir rapidement. Si je suis de garde dimanche, je suis à 7h30 à la Maison de la Santé pour prendre possession de la voiture de garde avec le matériel d’urgence et y resterai jusqu’à 18 h au mieux. Durant la nuit de dimanche à lundi, je repartirai pour les urgences graves et reprendrai ma semaine le lundi matin dès 7h30 au plus tard. Ma journée s’arrêtera vers 19-20 heures avec une pause de 45 minutes à midi le temps d’un aller-retour chez moi à Orsières pour dîner). Le programme journalier sera identique jusqu’au vendredi soir. Pour vous soigner correctement, nous sommes astreints à une formation continue (entre autre un colloque hebdomadaire à l’hôpital de Martigny à 7 heure le matin les jeudi), et pour penser à votre avenir, nous contribuons à la relève médicale en formant les médecins de demain que nous accueillons à la Maison de la Santé. Enfin, chers citoyens d’Entremont, sachez que la Maison de la Santé n’a pas plombé les finances de vos communes. En effet les locations des locaux remboursent la dette contractée. Nous ne sommes donc pas redevables financièrement aux imposés du district. Pour ma part, le cabinet d’Orsières ne me coûtait quasi plus rien, alors que je dois verser une importante location actuellement.

Nous ne demandons pas que l’on nous dresse une statue ou que l’on nous couvre de louanges, mais juste un minimum de respect. Voilà 16 mois que nous fonctionnons à la MSGE. Nous avons beaucoup donné de forces et parfois de santé aussi. Nous constatons que nous avons été probablement trop idéalistes. Tous les autres centres médicaux qui se sont ouverts ou qui vont s’ouvrir dans le Valais Romand ne proposent jamais une garde 24H/24 et une ouverture le samedi et le dimanche. Nous devons entamer une réflexion sur notre fonctionnement, car les jeunes médecins risquent de ne pas vouloir s’installer chez nous avec de telles conditions, sachant qu’ils pourraient trouver une meilleure qualité de vie ailleurs. Avant de véhiculer de fausses informations sur la Maison de la Santé du Grand Entremont, merci de bien vous renseigner. Certaines remarques sont difficiles à accepter d’autant plus lorsque l’on vit sous haute tension.

Merci pour votre compréhension.

Dr Gilbert Darbellay

A tous nos patients, à leurs familles,  nous souhaitons une heureuse année 2017 et une bonne santé.

Nous vous remercions pour votre confiance durant cette phase de transition qui nous a vu quitter nos chers cabinets médicaux pour rejoindre la Maison de le Santé du Grand Entremont (MSGE). Entre amis, on peut se le dire: si vous avez eu un pincement au coeur en nous voyant quitter nos anciens cabinets, nous avons eu le même sentiment. Mais acceptons que le monde évolue, et que cette petite révolution constitue un pas important pour maintenir une médecine de qualité dans notre belle région. Pour ce faire quelques petits sacrifices (pour vous et pour nous) sont nécessaires.

Les gardes, particulièrement durant les périodes de vacances, sont très chargées. L'activité à la MSGE est dense. Il se pourrait que vous deviez attendre votre tour parfois, en particulier le weekend... Nous nous en excusons d'avance, mais sachez que nous faisons le maximum avec l'effectif médical actuel. Nous rappelons que la présence les samedi et dimanche à la MSGE est un cadeau à la population d'Entremont et que cela n'existe dans aucune autre région périphérique. Ce cadeau a un prix pour nous: une charge de travail encore accrue. Le weekend , il y a un seul médecin travaillant avec une assistante médicale qui doit répondre au téléphone et seconder le médecin. Nous devons parfois partir pour une urgence. Vous devez donc comprendre que nous ne pouvons aucunement vous garantir de rendez-vous fixes le samedi et le dimanche.

La charge de travail en cet fin d'année a été lourde et le tournus de garde s'accélère, d'autant que le Dr Gilbert Bruchez a arrêté son activité. La situation deviendra encore plus tendue pour les mois prochains, car le Dr Jean-Pierre Deslarzes diminuera sa participation aux gardes et la Dresse Lauriane Friedrich cessera son activité fin mars, ne pouvant trouver satisfaction dans son double travail aux urgences de Sion et à la MSGE. Nous attendons donc avec une certaine impatience la venue début novembre 2017 du Dr Frédéric Bruchez et celle du Dr Vincent Luisier en avril 2018. 

Nos bonnes résolutions pour 2017 sont de continuer à vous servir médicalement au mieux dans la mesure de nos possibilités et nous vous demandons une certaine indulgence pour les horaires principalement aux urgences.

Bonne année 2017!

 

Dr Gilbert Darbellay

Connexion

Recherche